Chapelle des Carmélites

En plein centre-ville, dans la petite rue du Périgord, il faut passer un porche un peu austère et traverser une petite cour qui ne paye pas de mine pour découvrir une vraie chapelle Sixtine.
C’est un endroit méconnu des Toulousains, et pourtant cette chapelle est une véritable pépite.

Découvrez son histoire

La première pierre en est posée par le roi Louis XIII et son épouse Anne d’Autriche, le 1er juillet 1622. Celui-ci s’est engagé à la financer, mais ne tient pas promesse, et c’est grâce au président des enquêtes du parlement de Toulouse, dont les cinq filles étaient carmélites, que les travaux débutent.

Des religieuses carmélites de la branche réformée par Thérèse d’Ávila, étaient arrivées à Toulouse en 1616. Elles purent s’installer dans leur couvent en 1625.

Les premières religieuses à venir s’installer à Toulouse venaient du couvent des Carmélites de Bordeaux. Le nouveau couvent était sous la direction de mère Élisabeth des Anges, venue d’Espagne après une demande faite par la reine mère, Marie de Médicis, pour établir l’Ordre en France.

L’originalité de la chapelle tient au décor de ses magnifiques plafonds, peints à la fin du XVIIe siècle par Jean-Pierre Rivals, peintre le plus productif de la période, qui s’est inspiré de la chapelle Sixtine, travail complété par son successeur Jean-Baptiste Despax, et considéré comme un chef-d’œuvre de la peinture toulousaine

La saison musicale à la Chapelle des Carmélites vise à promouvoir la musique classique et contemporaine en offrant une plateforme aux artistes locaux, nationaux et internationaux. Elle aspire à enrichir la vie culturelle de Toulouse et à offrir au public des expériences musicales de haute qualité dans un cadre historique unique.

Fiche de candidature

La Chapelle des Carmélites offre l’opportunité à des artistes ou associations de prendre part à la programmation de sa « Saison musicale ».

Pour candidater, il suffit de remplir le formulaire à télécharger et fournir les pièces justificatives demandées.

Les candidatures retenues seront intégrées à la programmation du monument et seront relayées sur tous les supports de communication (site internet, newsletter…). Il est conseillé de candidater en amont (Année N+1). Les candidatures tardives pourront se voir proposer une date ultérieure afin de pouvoir être portées dans la communication.

La sélection des candidatures fera l’objet d’une commission d’experts (dir. CRR, chargé de mission Musique DRDC, resp pôle musique Cabanis…) à laquelle seront associés les élus concernés par leur délégation (Mme Nicole Yardéni Adjointe au Maire en charge des Musiques, du Conservatoire, de l’institut Supérieur des Arts de Toulouse et des Relations avec les acteurs culturels et M. g, Adjoint au Maire en charge des musées, monuments et arts de l’image).

La commission se réunira deux fois par an, en mars pour la programmation de septembre à janvier et en septembre pour la programmation de février à août.

La commission examinera les demandes dont les dossiers seront complets.

Les candidatures retenues recevront une notifications par courriel.

SAISON-MUSIQUE-1Télécharger